Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Voir les textes du jour
 
Document Actions

Œcuménisme et Interreligieux

Favoriser les relations entre l'Eglise catholique et les autres Eglises chrétiennes.
Entrer en dialogue avec les autres religions.


- Contact Paroisse Œcuménisme : Nicole GALLOIS

- Comité diocésain pour l'Œcuménisme :
  6, avenue Adolphe Max - 69321 Lyon Cedex 05
  04 78 81 47 69 // 06 70 80 01 27
 
- AIC : Alliance interreligieuse de Caluire
 

AIC - Alliance interreligieuse de Caluire

 

Charte de l'ALLIANCE INTERRELIGIEUSE de CALUIRE


Ce groupe rassemble des Caluirards et se réunit à Caluire.

Il est né de rencontres entre fidèles des 3 religions monothéistes, qui ont formulé le désir de se connaître et d'enrichir leur foi, sans chercher à se convaincre.

Ce groupe est composé de simples croyants.

Les membres s'engagent à faire en sorte que chacun y trouve sa place, dans un respect mutuel.

Le projet de l'Alliance Interreligieuse de Caluire s'articule autour de trois grands axes :

  • Œuvrer auprès de l'enfance et de la jeunesse pour développer le vivre-ensemble et prévenir les préjugés.
  • S’accueillir mutuellement dans les lieux de culte, réfléchir et partager sur des thèmes en tant que « croyants de base ».
  • « Faire ensemble » dans la cité.

 


 
Suivez le calendrier diocésain pour les évènements oecuméniques et interreligieux 2017


Un texte à lire et re-lire : Vision chrétienne des relations entre chrétiens et musulmans du Cardinal TAURAN, Président du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux.


 

Juillet 2016 : La FRATERNITE à CALUIRE - Hommage au père Jacques HAMEL

 

Dans ce document : l'allocution du préfet, le communiqué de Mgr LEBRUN, le texte du cardinal BARBARIN depuis les JMJ de Cracovie.

A CALUIRE :

  • Message pour nos amis de la Communauté Chrétienne Catholique de Caluire et Cuire :

Chers Amis,

Nous avons appris avec douleur le lâche assassinat perpétré par des fanatiques à l'encontre du Père Jacques HAMEL de la Paroisse de Saint-Etienne du Rouvray.

Nous partageons votre douleur et votre peine dans ces moments dramatiques et sommes de tout coeur avec vous.

Nous espérons que nos dirigeants politiques prendront toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la pratique de nos cultes en toute sérénité.

Notre Communauté ne manquera pas d'unir ses prières aux vôtres et nous vous remercions de transmettre nos sentiments les plus fraternels à tous vos Fidèles.

Salomon BENCHETRIT
Président de la Communauté Israélite de Caluire et Cuire

  • Message pour nos amis de la Communauté Chrétienne Catholique de Caluire et Cuire :

Cher Tous,

Au nom des Musulmans de Caluire, nous tenons à exprimer notre solidarité la plus forte aux chrétiens de France dans cette épreuve douloureuse.

Parce que cet acte immonde a ciblé des innocents ;
Parce qu'il a été commis dans un lieu de culte, lieu de paix et d'adoration ;
Parce qu'un homme de foi en a été la victime;
Parce que cet homme honorable œuvrait pour le vivre ensemble,
Parce qu'une fois de plus notre religion est entachée par la barbarie de fous sanguinaires animés par tout sauf par la foi ;
Parce que la peur ouvre la porte aux amalgames ;
Parce que le repli des communautés sur elles-mêmes serait dangereux pour la paix sociale ;
Parce que nous nous sentons impuissants face à ce qui se passe...,

Pour toutes ces raisons, notre tristesse est grande et notre inquiétude certaine.

Mais DIEU nous a fait cadeau de la foi, et partant de cela, nous savons qu'il est justice et miséricorde. Laissons-le accomplir sa justice, et continuons d'œuvrer avec miséricorde pour la paix et l'union entre les communautés.

Nous craignons légitimement pour la sécurité de nos lieux de culte, mais que cette crainte ne soit pas porteuse de repli et d'abandon.
Multiplions les efforts, nous sommes sur la bonne voie.

Amis chrétiens, Amis Juifs, les musulmans de Caluire, au travers de l'Association les Amis de Saint-Clair, sont à vos côtés.

Association Les Amis de Saint-Clair

 

  • Messages de l'AIC Alliance Intereligiseuse de Caluire

Aux amis juifs :

Chers Amis,
merci pour votre soutien. Vos paroles de fraternité rejoignent l'appel du père Hamel en juin dernier :
" Puissions-nous en ces moments entendre l’invitation de Dieu à prendre soin de ce monde, à en faire, là où nous vivons, un monde plus chaleureux, plus humain, plus fraternel".
Ces mots sonnent comme une réponse lumineuse à la haine et au fanatisme de quelques uns. Plus que jamais à Caluire, là où nous sommes, poursuivons ensemble la construction de la fraternité et du dialogue entre toutes les communautés de croyants. Avançons résolument dans notre engagement commun au service de la paix dans la cité.
Prions Dieu pour toutes les victimes des violences. Qu'il bénisse nos communautés et nos compatriotes.
Fraternellement

Aux amis musulmans :

Merci pour le message de soutien porté au nom des musulmans de Caluire. Toutes ces expressions de solidarité témoignent des liens qui nous unissent, de leur réalité. Sur nos lieux de vie à Caluire, cette fraternité entre les différentes communautés de croyants a une histoire; ensemble nous la construisons patiemment, concrètement. Juifs, Musulmans, Chrétiens, nous affirmons que c'est le seul chemin possible, la seule réponse en tant que citoyens et croyants. Car le Dieu de notre foi est vie et amour.

Fraternellement

--------------------

Message du père Florent GUYOT - Remerciements à nos frères juifs et musulmans (lettre du 30 juillet 2016)

Le dimanche 31 juillet à l'église Sainte Bernadette à 10h30 des croyants musulmans et juifs sont venus manifester leur solidarité par leur présence à la fin de la messe dominicale de la communauté catholique.

Au début de la messe les messages de fraternité des communautés juive et musulmane, ainsi que de la municipalité de Caluire, ont été lus.

La messe a été suivie d'un temps de fraternité entre tous les membres des communautés.

Témoignage : L'actualité de cet été a été malheureusement douloureuse. Mais face à l'horreur, les signes de paix et d'espérance se sont multipliés. A Caluire, je peux témoigner que les manifestations de soutien et de fraternité aux chrétiens, exprimées par les communautés musulmane et juive, ont apporté un grand réconfort et suscité une immense émotion au sein de la communauté catholique.

Lors de la messe du dimanche 31 juillet à Sainte-Bernadette, il y a eu ces applaudissements à la lecture des messages de soutien des présidents des communautés. Il y a eu ces croyants, de confession différente, assistant discrètement à tout ou partie de la messe. Il y a eu ces enfants, ces femmes et ces hommes attendant les paroissiens à la sortie de la messe, leur tendant les mains, les bras. Ils sont nombreux ! Qu'importent les mots, c'est le cœur qui a parlé et dans ce cœur à cœur la lumière l'emporta sur l'effroi et la peur.

Dans les regards échangés, c'est bien le frère en humanité et en Dieu qui se révèle. Au cours de la messe du dimanche suivant 7 août, les fidèles ont prié et rendu grâces pour ce temps de fraternité.

Oui, au plus profond de nos désarrois, Dieu se fait présence ! M.A.
 


 

Le comité diocésain pour l’œcuménisme - CDO -

a reçu deux missions principales :

  • Veiller à une bonne articulation du dialogue œcuménique sur le diocèse et favoriser les relations entre l’Eglise catholique et les autres Eglises chrétiennes en particulier le Comité des Responsables d’Eglise à Lyon -CREL- et les autres Eglises. Cela implique l’organisation de rencontres à tous niveaux, réunions de prière ou de célébrations en particulier pendant la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens
  • Travailler au sein de l'Eglise catholique pour qu’elle devienne de plus en plus œcuménique. Cela implique, un soutien des groupes œcuméniques des secteurs et paroisses du diocèse, la promotion de la prière pour l’Unité et des actions de formation, auprès des acteurs pastoraux du diocèse, car le principal obstacle à l’œcuménisme est l’ignorance de ce que sont les « autres chrétiens ».

La Délégation épiscopale pour les relations interreligieuses
du Diocèse de Lyon ( DEPRI/ Eglise Catholique à Lyon ).

un document très instructif !


Çà s'est passé ...

Dimanche 11 octobre 2015, un groupe de chrétiens protestants et catholiques ont accueilli dans l'église de l'Immaculée-Conception un groupe de représentants des communautés musulmanes et juives de Caluire.

80 personnes étaient réunies avec la volonté d'entrer en dialogue et de tisser des liens d'amitié, de fraternité et de confiance, capables d'ouvrir les cœurs.

'Présenter la messe', rendre compte de sa foi chrétienne, témoigner de sa vie de prière ne fut pas facile. Mais la rencontre avec d'autres croyants nous a permis de mieux comprendre ce qui fait le trésor de notre propre foi.

Que cet esprit de rassemblement et de respect mutuel se développe, avec la promesse de nouvelles rencontres en 2016 !

Printemps 2014

 

Un printemps de l’Interreligieux à LYON, JERUSALEM, et VAULX-EN-VELIN.

 

  • A LYON, le vendredi 23 mai 2014, après l’annonce du voyage du pape François en Terre Sainte accompagné par un rabbin et un imam, les responsables des communautés de croyants au Dieu Unique ont invité à un rassemblement de prière, juifs, chrétiens et musulmans pour que ce voyage soit un pas vers la paix à Jérusalem.

Ce rassemblement à l'église Saint-Bonaventure a rempli l’église : témoignages sur la vie interreligieuse, prières et chants juifs ; chrétiens et musulmans se sont succédés dans une écoute et une ferveur commune ; un rassemblement de frères, fils d’un même Père, priant pour une paix juste et durable.

La sortie, avec les cierges allumés, accompagnée par un chant sur la paix repris par toute l’assemblée, a été très émouvante.

 

  • A JERUSALEM, le lundi 26 mai 2014, à Yad VaShem, le pape François nous a tous interpellés collectivement et individuellement par sa prière, devant le mémorial de la Shoah :

« Adam, où es-tu ?

Homme, où es-tu ?

Homme, qui es-tu ? Je ne te reconnais plus !

De quelle horreur as-tu été capable ?

Ce n’est pas la poussière du sol, dont tu es issu. La poussière du sol est une chose bonne, œuvre de mes mains.

Ce n’est pas l’haleine de vie que j’ai insufflé dans tes narines. Ce souffle vient de moi, c’est une chose très bonne !

Qui t’a défiguré, qui t’a corrompu ? …. »

« Aujourd’hui, nous revenons écouter la voix de Dieu : « Adam, où es-tu ? » …

Nous voici Seigneur avec la honte de ce que l’homme, créé à ton image et à ta ressemblance, a été capable de faire. Souviens-toi de nous dans ta miséricorde ! »

 

Qui d’entre nous ne peut pas être concerné par cet appel, individuellement ou collectivement ?

François n’a accusé personne… Qui sommes-nous pour juger quiconque ? Mais, son appel nous concerne tous et chacun.

 

Son invitation, faite à Shimon Peres et à Mahmoud Abbas, à venir prier avec lui, chez lui à Rome, nous invite tous à un rapprochement et à une communication fraternelle, avec nos voisins croyants de traditions différentes.

 

  • A VAULX-EN-VELIN, le dimanche 25 mai 2014, juifs, chrétiens et musulmans se réunissaient sur l’invitation du groupe « Fils d’Abraham » de Lyon, pour une itinérance de prière pour la paix dans la fraternité, une fois encore comme chaque année.

Nous étions nombreux à suivre ce parcours qui allait de la Synagogue de Vaulx, avenue du 8 Mai, puis à la mosquée Okba, chemin des Echarmeaux, pour finir à l’église Saint-Thomas, avenue Pablo Picasso. Le chemin se faisant à pied de l’un à l’autre lieu de culte, des échanges ont eu lieu en cours de route.

A la synagogue, comme à la mosquée, un chrétien a été à l’honneur…le curé de Vaulx : Régis CHARRE, prêtre, qui a passé ici 11 années de collaboration et de solidarité, avec toutes ces communautés et avec la municipalité, et s’apprête en septembre à partir pour Vénissieux.

Le rabbin lui a donné la Thora, l’imam le Coran, et le maire est venu lui offrir un livre… . « Dom Camillo » !... Ce qui en dit long lui aussi sur leurs relations.

A la synagogue, nous avons entendu prière et chant juifs, suivis d’une prière collective de demande de pardon, puis du geste symbolique des trois sources versées par des Vaudois des trois religions, dont les eaux se réunissent dans le même vase.

Une collation nous a été servie dans les trois lieux, préparée par chaque communauté.

 

L’Imam nous a ensuite conduits à leur lieu de culte actuel en attendant la nouvelle mosquée en construction. Ce lieu de culte est tout ce qu’il y a de rudimentaire, en sous-sol : il m’a fortement fait penser aux catacombes des chrétiens… De là, nous sommes allés à la nouvelle mosquée en construction, et nous y avons célébré et prié ensemble après l’avoir visitée.

Après les prières musulmanes, nous avons chanté le psaume de la création, dont le refrain était repris par tous.

Quel beau geste symbolique, des trois roses placées par un représentant de chaque religion dans le même vase, contenant l’eau de Dieu !

 

A l’église Saint-Thomas, visite des lieux avec les explications de son curé !

Texte d’Isaïe sur la lumière : Jérusalem, deviens lumière !

Puis nous avons entendu un texte d’un mystique musulman du 13ème siècle, sur un aveugle qui voyait quand il voulait lire le coran.

Evangile de Jean : Jésus dit : « Je suis la lumière du monde »

Un nouveau geste symbolique : trois bougies allumant le même cierge.

Pour terminer, une prière de louange fut proclamée, élaborée par les « fils d’Abraham » donc par juifs, chrétiens et musulmans. Puis une autre prière interreligieuse composée par le groupe pendant la guerre du Golfe en 1991, nous a été donnée.

Cette phrase terminait la prière :

« Donne-nous la volonté de faire régner la paix et la justice pour tous"

« Dieu éternel, Créateur de l’Univers, il n’y a pas d’autre Dieu que toi. Amen »

Et bien entendu, on a terminé par une troisième collation qui a permis encore quelques échanges !..

Vraiment un vent de fraternité a soufflé cet après-midi là !

 

Nicole GALLOIS- Groupe œcuménique Croix-Rousse - Caluire