Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Voir les textes du jour
 
facebook
 
Document Actions

Spectacles et Conférences

Il s'agit de choix non exhaustifs mais qui font référence pour notre culture chrétienne...

 


 

Rencontre avec Chantal Delsol

- 21 H 30) 
Le Collège Supérieur - 17 rue Mazagran - 69007 Lyon
Autour de son livre "La haine du monde"
Plein tarif : 9 € / étudiant : 5 €

Avec Chantal DELSOL, philosophe.

CH-DELSOL-N&B-web.jpegLe XXe siècle a été dévasté par la démiurgie des totalitarismes qui, espérant transfigurer le monde, n'ont abouti qu'à le défigurer. Mais il serait faux de croire que ces illusions totalitaires nous ont quittés. Car nous avons rejeté avec force le totalitarisme comme terreur, mais tout en poursuivant les tentatives de transfiguration du monde. Au point de l'histoire où nous en sommes, le débat et le combat opposent ceux qui veulent encore remplacer ce monde, et ceux qui veulent le défendre et le protéger. La conviction de Chantal Delsol est qu'une partie de l'Occident postmoderne, sous le signe d'un certain esprit révolutionnaire, au sens de radicale utopie, mène une croisade contre la réalité du monde au nom de l'émancipation totale. La philosophe définira ainsi le projet de la modernité tardive : une démiurgie émancipatrice dans le sillon des Lumières françaises de 1793 et du communisme, oeuvrant sans la terreur et par la dérision, toujours barbare mais promue par le désir individuel et non plus par la volonté des instances publiques. Un essai cinglant et sans compromission par l'une des meilleures philosophes de notre époque.

La conférence sera suivie de la dédicace de son ouvrage "La Haine du monde" (éd. du Cerf, 2016)

 


 

Rencontre au Couvent de la Tourette

L'énigme conjugale : psychanalyse du mariage


Du samedi 13 mai (10h) au dimanche 14 mai (15h)

Avec Paul-Laurent Assoun, philosophe, psychanalyste, professeur à l'Université Paris-7 Denis Diderot

Quelle est la signification inconsciente du lien conjugal ? Que peut en dire la psychanalyse ? Question inséparablement clinique et sociale : qu'arrive-t-il au couple quand il s'institutionnalise ? Le mariage touche à l'idéal, sauf à déboucher sur un différend qui institue la haine, sur les fondements de l'amour d'origine. La "doctrine" freudienne "du mariage", méconnue, servira de boussole pour s'orienter vers le réel de la conjugalité, au-delà des controverses idéologiques, mais les éclairant en retour. Cela permettra de dégager une anthropologie psychanalytique du mariage, comme tentative d'une socialisation du sexuel et de régulation de la culpabilité : grandeur et misère de l'institution conjugale qui, de "joug", devient "droit", ce qui repose la question du masculin et du féminin. Le mariage pourrait donc bien être "l'institution-symptôme" éclairant la notion de "sacrement" conjugal, à travers l'objet inconscient du lien. Invitation à redécouvrir la dimension énigmatique de la conjugalité.

 

Plus d'informations

 www.couventdelatourette.fr/images/PDF/RT_2016-2017/RT14_paul-laurent-assoun.PDF


Les Frères Dominicains de La Tourette accueillent au couvent de la Tourette l'installation du designer Guillaume BARDET :

 

 

La Fabrique du présent - La Cène -
du 13 au 30 avril 2017 de 14 H à 18 H