Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Voir les textes du jour
 
Document Actions

Spectacles et Conférences

Il s'agit de choix non exhaustifs mais qui font référence pour notre culture chrétienne...

  

EXPOSITION MIEKE BAL "NOTHING IS MISSING"

DU 29 MAI AU 20 JUIN 2017 | MANUFACTURE DES TABACS

Les visiteurs sont invités à s'asseoir dans des fauteuils ou sur des canapés. Autour d'eux, les vidéos des femmes qui parlent à un autre. Une femme parle à un grand-enfant qu’elle n’a jamais vu grandir, une autre à un beau-fils qu’elle n’a pas approuvé, encore une autre à un enfant émigré. Le point qui réunit ces femmes c’est la migration de leurs proches.

Migration, identité, déplacement... Ces mots sont devenus communs dans notre vocabulaire quotidien. Ils évoquent des sentiments mitigés de peur, de menace, de honte.

Aujourd’hui, l'Europe est déchirée par les discours anti-immigration, les murs imaginaires et bien réels sont en train de se construire dans nos pays et dans nos cœurs. La France est pays construit par la migration : depuis des siècles jusqu’aujourd’hui, les gens de tous les horizons et origines y coexistent, échangent et partagent leur vie. Mieke Bal nous montre les vies de migrants. Les héros de ses œuvres nous racontent leurs histoires, leurs peines et leurs joies. L’artiste nous invite à rejoindre ces personnages dans leurs expériences et découvertes d’eux-mêmes.

Mieke Bal est une théoricienne et critique de la culture de renommée internationale. Elle est auteure de plus de trente livres dont les sujets couvrent les thématiques de l'antiquité biblique et classique au 17è siècle, l'art contemporain et la littérature moderne, le féminisme et la culture migratoire. Elle est aussi une artiste vidéo dont les films sur la migration ont été exposés à l'international ; maintenant c’est à Lyon de découvrir ses œuvres.


LE MARIAGE FORCÉ

Théâtre et musique baroque

Jeudi 29, vendredi 30 juin,

samedi 1er  et dimanche 2 juillet à 21h45

Comédie ballet en un acte et en prose, de Molière et Lully, 1664.
Par la compagnie Mandragore et la Fabrique à Théâtre.

Théâtre de l'Arc en Ciel, Château de Machy,
1044 Chemin de Machy
69380 Chasselaz mariage.jpeg

Sganarelle, riche quinquagénaire, projette d’épouser la jeune et belle Dorimène. Sinquiétant de la possible infidélité de sa future épouse, il consulte un ami, des philosophes, des bohémiennes... Leurs réponses ne font qu’accroître ses doutes sur ce mariage.

Éclairage à la bougie, déclamation et gestuelle baroque, musiciens sur scène, cette forme baroque met en exergue autant le texte que le génie de Molière ; Jean-Denis Monory atteint ici une maturité dans son art.

« Durant 1h30, c’est un bijou de légèreté et de farce »

Le Canard Enchainé « La mise en scène de Jean-Denis Monory, truffée d’astuces cocasses et hilarantes qui rehaussent le comique de la farce, apparaît d’une précision minutieuse et apporte une beauté d’ensemble saisissante. Molière est servi ici avec le respect de l’esthétique pure du théâtre classique. »

Spectatif « La petite comédie en un acte et en prose est pleine de poésie et de vérité humaine [...] »

« Enrique Medrano est excellent tout au long de la pièce dans le rôle de Sganarelle. »

Karim Haouadeg, Europe

Mise en scène Jean-Denis Monory. Avec : Garance La Fata, Alain Jacot, Jacint Margarit, Enrique Medrano, Philippe Vuilleumier. Musique et chant : Estefania Casanova i Villar, Dimitri Kindynis, Jeanne Lise Treichel, Anthony Rivera.

En savoir plus et réservations : www.theatrearcenciel.com/soiree-machy


La Belle et la Bête

Spectacle théâtral enchanté
Vendredi 7 juillet à 18h30, samedi 8 & dimanche 9 juillet à 16h30

 

Théâtre de l'Arc en Ciel, Château de Machy, 
1044 Chemin de Machy 
69380 Chasselaz 

 

Dernière fille d’un marchand, la douce et ravissante Belle a tous les gentilshommes à ses pieds. Mais lorsqu’elle apprend que son p!re a exposé sa vie en volant une rose à la Bête, elle s’offre pour aller se livrer à sa place. Restée seule à la table du souper au palais de la Bête, elle frémit d’horreur...

Une mise en scène audacieuse mêlant les différents arts (musique, danse et marionnettes), un décor simple mais soigné et une véritable performance des deux conteurs qui au fil de la pièce endossent les masques de tous les personnages.

 « Cette pièce toute en finesse donne de par sa sensibilité une dimension dune haute poésie si ce nest pour dire une dimension dune merveilleuse féérie à ce récit qui, grâce à eux sur scène, continue dallumer des étoiles dans nos yeux denfant. »

REG’ARTS « Toute la pièce est dans la subtilité, la sensibilité, ce qui donne à la féérie une dimension presque poétique, rythmée au son dune mandoline et de quelques petits pas de bourrée très bien exécutés. »

EP-LA REVUE ARES

D’après le conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Adaptation et mise en scène / Jeu et instruments: Akiko Veaux et Miguel Henry

Collaboration mise en scène : Mayr Mendes

Scénographie : Andreas Linos

Co-production Compagnie de l’Aune / Festival Baroque de Pontoise avec le soutien du Théâtre aux Mains nues

En savoir plus et réservations : www.theatrearcenciel.com/soiree-machy


Fin de partie de Beckett

De Samuel Beckett. Production : Espace 44

Jeudi 6, vendredi 7 & samedi 8 juillet à 21h30

 

Théâtre de l'Arc en Ciel, Château de Machy, 
1044 Chemin de Machy 
69380 Chasselaz 

« Rien n’est plus drôle que le malheur ». Fin de Partie met en scène quatre personnages infirmes, prisonniers d’une existence tragique. Un huis clos dans une improbable maison en bord de mer, au sein de laquelle les quatre personnages tentent de résister à leur destin burlesque et tragique.

« Fin de Partie », pièce majeure de l’œuvre de Beckett, est ici magnifiquement adaptée par l’Espace 44 et a été saluée par la critique à Lyon cet hiver.

«… Je voudrais simplement attester que, de toutes les représentations de cette pièce qu’il ma été donné de voir en français, en anglais, et en allemand, celle-ci me semble de loin la meilleure.»

André Bernold, ami de Beckett

«[...] L’un de nos coups de coeur de la semaine: un Beckett comique et subtil... Une pièce sans espace temps, qui pourrait être partout et nulle part à la fois... qui rappelle à la fois les enfers et le paradis... »

Anaelle Croiset, ARLYOMAG « Cette création, résultat d’un travail collectif, séduit par l’intelligence et la rigueur de ses options dramaturgiques »

«Distribution magnifique du subtilité et de sensibilité » Michel Dieuaide, lestroiscoups.fr

Avec Sandrine Bauer, François Chevalier, Arnaud Chabert et André Sanfratello. Direction d’acteurs : Sandrine Bauer ; Scénographie : André Sanfratello

En savoir plus et réservations : www.theatrearcenciel.com/soiree-machy